close

  • Être fidèle à ma Patrie, la République de Pologne

     

  • NOUVELLES

  • 16 avril 2019

    Le 6 avril à la Maison d'Izieu, mémorial des enfants juifs exterminés, une cérémonie a eu lieu afin de commémorer les 44 enfants et leurs 7 enseignants qui ont été transportés à Auschwitz il y a 75 ans. A l’ordre directe de Klaus Barbie les enfants et les enseignants d’Izieu ont été arrêtés et déportés de la maison ou ils se sont cachés des occupants. Parmi les 51 personnes arrêtées, juste une a survécu, pendant que la majorité de ce groupe a trouvé la mort dans les chambres à gaz dans le camp d’extermination Auschwitz. Depuis 1994 un mémoriel fonctionne à Izieu qui constitue un des plus importants centres de mémoire et de la déportation au Sud de la France.

    De nombreuses personnes ont participé à la cérémonie du 6 avril : les représentants des autorités de la région Auvergne-Rhône-Alpes, du Département du Rhône, le maire de Lyon, les élus régionaux, départementaux et municipaux, les autorités du secteur de l’éducation, les rescapés de la Shoah et leurs familles, les élèves de la Cité Scolaire Internationale à Lyon et les membres du corps consulaire. Les invités d’honneur étaient Serge et Beate Klarsfeld (qui entre autres ont beaucoup contribué pour la punition de Klaus Barbie) et M. Piotr Cywiński, directeur du Musée d’Auschwitz-Birkenau.

    Le consul général de Pologne à Lyon a déposé des jonquilles afin de continuer la tradition introduite par Marek Edelman en hommage aux insurgés du ghetto de Varsovie, dont l’anniversaire sera commémoré le 19 avril.

    A l’occasion des cérémonies commémorant les victimes de la Shoah et les héros de l’insurrection du ghetto de Varsovie, le Consulat général de Pologne à Lyon vous encourage à participer dans « l’Action Jonquille », organisée depuis plusieurs années par le Musée d’Histoire des Juifs Polonais Polin. Marek Edelman, l’un des rescapés de l’insurrection du ghetto de Varsovie et l’un de ses dirigeants, pendant des années avait déposé des jonquilles au pied du Monument des Insurgées à Varsovie. A l’occasion de 75. anniversaire de l’insurrection, le musée Polin propage une initiative de porter une jonquilles jaune en papier accrochée aux vêtements du 19 avril au 16 mai. Une jonquille est devenue un symbole pour rendre hommage aux victimes, elle ressemble à l’étoile de David qui servait à stigmatiser les Juifs par les hitlériens lors de la seconde guerre mondiale. C’est aussi une fleur associée au printemps, à l’espoir de renaissance, de la victoire remportée sur l’hiver. Cette belle initiative entreprise par le musée Polin mérite d’être largement propagée. Dans le lien suivant vous trouverez l’instruction comment faire une jonquille en papier. Nous vous encourageons à la porter !

    L'instruction comment faire une jonquille se trouve ici.

    Les formes de decoupage se trouvent ici.

    Pour plus d'infos visitez le site du musée Polin.

     

    IMG_0489
    IMG_0490
    IMG_8379

    Print Print Share: