close

  • Être fidèle à ma Patrie, la République de Pologne

     

  • NOUVELLES

  • 1 août 2019

    Le jeudi 1er août 2019, nous commémorons le 75e anniversaire de l’Insurrection de Varsovie. Chaque année, ce jour-là à 17 heures, des sirènes se font entendre dans les rues de Varsovie. La ville s'arrête. En observant une minute de silence, les habitants de Varsovie rendent hommage aux insurgés tombés au combat et à ceux qui ont survécu.

    Chaque année, des célébrations commémorant l’insurrection ont lieu à divers endroits en Pologne, mais c’est à Varsovie que les débuts du soulèvement sont rappelés de la manière la plus unique qui soit, avec l’ « Heure-W » à 17 heures. À ce moment précis, les sirènes d’alarme sont activées et un signal continu d’une minute retentit. Les transports en commun, les voitures et les habitants de Varsovie s'arrêtent pour rendre hommage aux insurgés et aux habitants assassinés de la ville.

     

    L’Insurrection de Varsovie a éclaté le 1er août 1944 et a duré 63 jours jusqu'au 3 octobre 1944. Il s'agissait du plus grand soulèvement pour la liberté de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale. Près de 50 milles insurgés de l’Armia Krajowa (Armée de l’Intérieur) ont dû affronter les Allemands occupant la capitale de la Pologne depuis 1939.

     

    Compte tenu de la passivité des unités de l'Armée rouge soviétique, stationnées de l'autre côté de la Vistule, face à la lutte inégale des forces insurgées contre les forces nazies, l’insurrection a coûté la vie à environ 16 milles insurgés de l'Armée de l'Intérieur et 150 milles victimes parmi les civils polonais. De plus, environ 25% de la partie de la rive gauche de Varsovie ont été détruits. Combinés aux démolitions menées par les Allemands jusqu'au 16 janvier 1945, les nazis allemands ont détruit plus de 70% des bâtiments résidentiels et 90% des bâtiments historiques.

     

    Galerie de photos Flickr du Musée de l'Insurrection de Varsovie 

     

     

    Bureau de presse du MAE

    Print Print Share: